Infolettre Inscris-toi! Infos et jeux concours en exclusivité!

Où se situe le crowdfunding dans le démarrage d’entreprise?

Tu veux te lancer en affaires? Tu as la meilleure idée d’entreprise qui existe et tu sais que tu vas réussir? Tu as une vision, tu vas changer le monde et tu vas finalement être ton propre patron?

Il va te falloir 2 grandes étapes à franchir pour passer de l’idée à l’action: le pré-démarrage, et le démarrage d’entreprise. C’est le schéma de l’idée à l’action.

Et qui dit « se lancer en affaires », dit à un moment dans cette démarche « recherche de financement ». Cet article a pour objectif de positionner le plus judicieusement sa campagne de financement participatif.

Le pré-démarrage d’entreprise (de l’idée) comprend :

  1. Ton étude de marché
  2. La validation de ton idée d’entreprise
  3. Le choix de la forme juridique de ton entreprise
  4. Le choix d’un nom commercial
  5. La rédaction de ton plan d’affaires
  6. Le choix de tes stratégies d’affaires

Le démarrage d’entreprise (à l’action) comprend :

  1. L’immatriculation et l’enregistrement de ton entreprise
  2. L’inscription aux programmes obligatoires selon les conditions particulières à ton entreprise
  3. La concrétisation des stratégies de démarrage que tu auras identifié dans ton plan d’affaires
    • Ta stratégie de commercialisation
    • Ta stratégie des opérations
    • Ta stratégie de ressources humaines
    • Tes stratégies financières
  4. La mise en place de ton système de comptabilité d’entreprise
  5. La mise en place d’autres systèmes de gestion d’entreprise
  6. La sollicitation et la vente

Ta campagne de crowdfunding

La recherche de financement est une étape importante si ce n’est vitale pour votre démarrage d’entreprise. Il y a différente manière, la première étant d’y mettre un apport personnel avec ses économies.

Vient ensuite la recherche de partenaires financiers ou l’emprunt à une institution financière.

La place d’une campagne de crowdfunding est stratégique dans votre aventure. Il faut prendre en compte différents éléments:

  1. Bien entendu, l’acquisition d’un montant. Cela vous permettra de financer et de développer une activité de votre projet,
  2. L’opportunité de valider votre idée auprès de votre réseau et de vos clients potentiels avant de passer à l’action. Concrètement, si vous atteignez votre objectif, cela répond à un besoin car on vous a appuyé avant même que vous ayez commencé.
  3. Le bon moment. Il est important de considérer le meilleur moment pour lancer votre campagne suivant la période de l’année. On ne vend peu de crème glacée en plein hiver. Mais aussi prenez en considération la livraison des contreparties promises. Est ce que ça me motive moi de recevoir une contrepartie 1 an et demi mon appui…?
  4. Matérialiser et illustrer son projet. Vos appuyeurs voudront voir, toucher, sentir, goûter à vos produits ou services. Plus ce que vous proposez en contrepartie est concret et tangible, plus vos appuyeurs seront tentés de vous soutenir. Avoir un prototype est nettement plus attrayant que de décrire un concept, aussi génial soit-il.
  5. La solidité de vos épaules et votre crédibilité. Une fois votre campagne réussie, il est temps de se présenter devant votre banquier et de lui dire: « Monsieur le banquier, le mois dernier, il y a plus d’une centaine de personnes qui ont soutenu mon projet. Mon produit/service les intéresse et grâce à eux, j’ai pu accumuler quelques milliers de dollars qui m’ont permis de développer un axe de mon entreprise. Alors maintenant, ma question est : « est ce que vous aussi vous embarquez dans mon projet? » ».

La réponse à cette question du bon moment vous appartient vraiment en fonction de votre projet.

 

Tu veux en savoir davantage? Contacte un conseiller en entrepreneuriat au CJEO.

Commentaires

commentaires